Zurich, Tubingen, Strasbourg : voyage au paradis de l’habitat participatif

Du 6 au 8 octobre dernier, Pierre-Charles a participé à un voyage d’étude organisé par le CAUE74 pour les élus et professionnels de Haute-Savoie… Voyage au paradis de l’habitat participatif ! Voici quelques éléments de témoignage, en mode reportage !

Zurich !
visite de la coopérative Kalkbreite.

Une des 1200 coopératives d’habitants qui existent en Suisse (qui gèrent ensemble 160.000 logements soit 10% du parc).
La Coop Kalkbreite intègre 97 logements de typologies très variées : du T1 au T5.
Développer un habitat participatif à cette échelle permet d’y proposer des espaces communs dont la diversité va bien au-delà de ce que l’on retrouve habituellement en France : les T1 par exemple sont réunis autour d’une grande cuisine-salon avec terrasse. Il y a une buanderie, des chambres d’amis, des « box » à usages évolutifs (salle de jeu, atelier couture…) et une grande cafétéria régulièrement investie par de nombreuses autres activités.
D’autres espaces sont associés à un modèle économique et se réservent en ligne : salles de réunion, chambres pour location de courte durée…
On trouve aussi une place publique, une crèche, un cinéma et de nombreux restaurants, une épicerie.
Tout cela en autopromotion !

Le collectif a organisé un concours d’architecture (152 candidatures !), Pascal Muller en a été lauréat et nous a fait la visite guidée. Il en a profité pour nous confier que ses honoraires étaient de 15%…
Ah un détail, le projet prend place sur une dalle, au dessus d’un atelier d’entretien des tramways de la ville. Une vraie opération d’urbanisme !
Le projet a bénéficié du soutien de la Ville de Zurich qui cède le terrain en bail emphytéotique : il n’y a donc aucune charge foncière. En contrepartie la coopérative s’est engagée sur ce programme exceptionnel et sur une mixité sociale et générationnelle très poussée.

Ça c’est un local vélo !
et il y en a 2 comme ça.
Par contre le parking n’a que 12 places (pour personnes PMR et voitures partagées).

Quand on signe son bail de location, on s’engage (contractuellement) à ne pas posséder de voiture individuelle.

Oui mais bon c’est la Suisse ! Chez nous ça ne marcherait jamais …

RDV en Allemagne à Tubingen, une ville d’un peu moins de 100.000 habitants, assez prospère, universitaire, où le foncier est rare et couteux… Ville jumelée avec Aix-en-Provence, qui correspond assez bien à ce portrait sommaire !

Tübingen.
Cord Soehlke, Maire à la construction.

« le développement immobilier de notre ville n’est pas confié à des promoteurs mais à la société civile, à des groupes d’autopromotion à qui on demande de participer activement au développement de la ville.

Les outils classiques de l’urbanisme ne nous permettraient pas d’atteindre la performance et les qualités que nous atteignons avec les autopromoteurs. »

Pourquoi ne pas confier le développement immobilier à des promoteurs ?
1. Le prix : les autopromoteurs produisent des logements 15 à 25% moins cher. Ils économisent les frais de notaire (juste sur le foncier) et la marge du promoteur.
2. L’architecture est de meilleure qualité, les standards sont plus hauts (les habitants conçoivent pour eux)
3. Cela crée une identité forte des quartiers et un engagement des habitants dans leur quartier
4. Une grande diversité des concepts, de l’architecture, des activités…
5. Plus de mixité sociale et fonctionnelle

Voici le premier des projets en autopromotion construit au Quartier français à Tübingen. C’est un bâtiment à énergie positive.
Depuis 240 projets ont été réalisés, qui vont de 3 à 50 logements.
L’autopromotion représente 80% des logements produits dans les 10 quartiers aménagés par la Ville.
Sur les projets d’aménagement privés, les promoteurs ont l’obligation de céder 25% des lots à des collectifs de particuliers qui construisent pour eux-mêmes.

Projets à petite échelle = diversité architecturale, diversité des fonctions, qualité des espaces publics…
Sur chaque photo vous verrez à chaque fois de nombreux petits projets, côte à côte, différents mais ensemble, avec à chaque fois leur programme, leur architecte, etc.

Le quartier des moulins, une autre opération d’aménagement de la Ville de Tübingen.

Visite avec l’architecte du Masterplan, Hähnig u. Gemmeke
42 immeubles en majorité en autopromotion, mêlant 250 logements et de nombreux locaux d’activités, service, artisanat.
36 agences d’architecture sont intervenues, autant de diversité architecturale autour d’espaces publics qui accordent une large place aux plantations… ambiance très agréable !

Le collectif Flusslofts est un des 60 groupes en autopromotion lauréats sélectionné par la ville de Tübingen sur le quartier Alte Weberei.

Les 20 foyers qui y habitent, âgés de 5 à 90 ans, portent un projet de solidarité intergénérationnelle : ils ont intégré dans l’immeuble un micro-ehpad, un cabinet de médecin, une salle collective ouverte sur le quartier. Au RDC ils hébergent même un petit supermarché.
Projet Hähnig u. Gemmeke

Oui mais tout ça c’est en Allemagne ! Chez nous ça ne marcherait jamais !

RDV à Strasbourg…

Erika nous raconte son aventure humaine au sein du projet « Urban’hotes ».
8 foyers ont réalisé ce projet d’autant de logements – 4 ans de planification et voilà 6 ans qu’ils habitent ensemble.
C’est tellement bien ! Nous raconte-t-elle…
La salle commune et le jardin sont l’espace pour de nombreuses rencontres, y compris avec des associations du quartier.

Un des 45 projets d’habitat participatif de Strasbourg ! Dont une 20aine livrés.

ZAC Écoquartier du Danube, 650 logements dont 10% d’habitat participatif.
Sur cette photo on peut apercevoir 4 projets d’habitat participatif : en accession sociale, en autopromotion, en locatif social… certains projets étant mixtes.
Et une fois encore, d’après les services de la ville, ce sont les meilleurs projets et cela oblige les promoteurs à augmenter leurs standards !

Y a plus qu’à…

Les autres articles

Je cherche

Un projet

Vous souhaitez rejoindre un projet d’habitat participatif abouti ou à l'étude ?

Des voisins

Vous souhaitez constituer un groupe et vous cherchez d’autres foyers ?

Un terrain

Vous souhaitez trouver un terrain pour votre projet d'habitat participatif ?